Boîte à outils

Consommer responsable

Conseils pour utiliser juste ce qu’il faut d’eau chez vous.

Dans votre salle de bain :

• ne laissez pas couler l’eau du robinet pendant que vous vous brossez les dents ;
• alternez douches et bains ;
• pensez à remplir votre lave-linge au maximum avant de le faire fonctionner, ou à utiliser un programme rapide « demi-charge »;

• équipez votre salle de bain d’accessoires économes : mousseurs, réducteurs de débit, etc.

 

Dans votre cuisine :

• évitez de laisser couler l’eau pour rincer la vaisselle et attendez que votre lave-vaisselle soit rempli avant de le mettre en marche ;

• laissez couler l’eau quelques instants avant de la boire et utilisez cette eau-là pour renouveler l’eau des vases ou arroser les plantes ;

• privilégiez des produits d’entretien écologiques

 

Dans votre jardin :

• prendre le temps de biner la terre autour des plantes. « Un binage vaut deux arrosages », dit le proverbe ;
• privilégier les systèmes d’arrosage au goutte-à-goutte.

 

Dans votre garage :

• si vous choisissez de laver votre véhicule dans une station de lavage, l’eau sera récupérée, épurée et ne risquera pas de polluer le milieu naturel. ;

• économisez 200 litres d’eau en optant pour un nettoyant végétal pour voiture (intérieur et extérieur).

 

S’équiper malin

Avant d’acheter vos équipements ménagers, vérifiez leur consommation. Tous les fabricants sont désormais tenus d’afficher la consommation de leurs appareils, en eau et en énergie. Les niveaux de consommation sont classés de la lettre A, pour le plus faible, à la lettre G pour le plus élevé.

 

Penser aux eaux usées

Lessive, adoucissants, nettoyants ménagers se retrouvent dans les eaux usées. Utiliser les justes quantités permet à la fois de maîtriser son budget et de contribuer à la préservation du milieu naturel.

 

Trier l’intégralité de ses déchets

Trier le verre, les plastiques et le papier, c’est bien. Il convient aussi de ne pas oublier solvants, sirops, huiles, produits d’entretien et peintures. Des collectes spécifiques sont prévues en déchetterie, car ces produits sont dangereux pour l’environnement et risquent de perturber le fonctionnement des stations d’épuration.

 

Traquer les fuites

Elles alourdissent les factures et obligent à des prélèvements inutiles de la ressource. Il existe un moyen simple et efficace de les détecter. Il suffit de noter l’index de son compteur au coucher et de vérifier au réveil si les chiffres ont changé.

Posté dans : Articles de la boîte à outils

Leave a Comment (0) →